La parodontopathie est une maladie inflammatoire des gencives et des tissus de soutien des dents. Elle est causée principalement par la plaque bactérienne qui provoque une inflammation du parodonte marginal.

Outre la plaque bactérienne, le tartre dentaire est l’un des facteurs déterminants de la parodontite.Supra ou sous-gingival, il est une source permanente d’infection de la gencive à cause de son action de rétention des bactéries à ce niveau. Par conséquent, dès que l’on observe une inflammation gingivale et du tartre, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Les parodontopathies ont une évolution progressive et on peut en distinguer plusieurs étapes: la phase de début, appelée gingivite, qui se manifeste par le saignement des gencives, le gonflement des gencives, des changements de couleur des gencives, qui deviennent rouge-violet et une mauvaise respiration. La phase de la gingivite est réversible grâce à une hygiène rigoureuse et une alimentation efficace.

Les stades avancés, appelés des parodontites, sont des complications difficiles à traiter et leur évolution est souvent irréversible. Ils ont des symptômes plus prononcés, tels les récessions gingivales, une sensibilité dentaire plus accentuée, la mobilité dentaire et l’apparition de poches parodontales. Les parodontites avancées ne peuvent pas être traitées complètement, leur avancement peut être arrêté à travers un bon diagnostic, un traitement approprié et des contrôles réguliers.

 

D’autres facteurs de risque de maladie parodontale sont les suivants:

  • le fait de fumer
  • le diabète
  • la grossesse
  • la puberté et une faible immunité ainsi que les caries non traitées
  • les plombages inadéquates
  • les malpositions dentaires et les prothèses inadéquates du point de vue gingival

Le traitement de la maladie parodontale se réalise dans plusieurs étapes:

L’examen parodontal: examen clinique et radiologique, bilant parodontal complexe, évaluation de l’état d’hygiène et des instructions sur les techniques d’igiénisation des patients

Le traitement parodontal initial: détartrage ultrasonique supra et sous-gencival, détartrage sous-gingival manuel, nettoyage professionnel, désinfection mécanique et chimique des poches parodontales.

Traitement parodontal chirurgical: lambeau d’assainissement parodontal, greffe osseuse artificielle, greffe gingivale libre, membrane bio-résorbables, techniques de régénération tissulaire, gingivectomie.

L’étape de maintenance: des contrôles réguliers tous les 4-6 mois, réexamen en parodontologie-parodontometie